Guinée: voici comment Dr. Faya justifie sa position par rapport à la durée de la transition annoncée par le Colonel Doumbouya - Infosreelles.com

Annoncée pour une période de 39 mois, la transition guinéenne entamée depuis le 05 septembre 2021 risque d'être encore très longue aux yeux de certains observateurs. Ce qui est loin d'être le cas pour d'autres acteurs de la classe politique guinéenne qui, contrairement à la majorité des acteurs qui se sont prononcés, ont approuvé la durée de 39 mois.

Parmi ces acteurs, l'on retrouve le leader du Bloc Libéral BL qui, de son côté, approuve largement la durée de 39 mois proposé par le Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition. Dr Faya Millimono trouve que ce délai est très raisonnable au regard des activités à réaliser.

Merci de lire ici une réaction Dr Faya Millimono, président du BL !

Je trouve que le délai est raisonnable, parce que le Bloc libéral et sa coalition avaient proposé 36 mois ce qui est très proche de 39 mois. S’il y a à se poser la question c’est pourquoi ce temps ? Nous, nous pensons que la Guinée est un territoire, et pour que ce territoire soit un pays avec des institutions, il y a des préalables, parmi lesquels, l’élaboration d’une nouvelle Constitution. 

Donc, selon notre point de vue, qui doit comporter le recensement général de la population et de l’habitat, deux éléments qui vont nous permettre de connaître la population de chaque préfecture pour savoir combien de représentants ces préfectures auront à l’Assemblée nationale. Le recensement administratif se fera parallèlement, mais il faudrait que les deux là soient terminés pour envisager le recensement électoral. 

Donc, en prenant 16 mois pour le recensement pour les deux premières, et ajouter 3 mois pour la dernière, ça nous amènera déjà à 19 mois. Maintenant c’est aussi parallèlement que l’élaboration de la nouvelle constitution se fera. On aura terminé avec l’élaboration de celle-ci à la fin du recensement électoral, c’est ce qui va ouvrir la voie au référendum. Donc ce délai est tout à fait raisonnable. C’est pourquoi nous ne trouvons pas d’objection. 

La Rédaction

+224 620 36 35 35